Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, nous allons voir comment remplacer le disque dur d’origine présent dans le WipCom 3D ou NaviDrive 3D par un SSD.

Pourquoi remplacer le disque dur d’origine par un SSD ?

  • Disque dur mécanique, avec plateaux en rotations sensibles aux chocs et à la chaleur même si renforcé pour l’industrie automobile.
  • Ralentissement jusqu’au plantage car usure du mécanisme au fil du temps. (Prestation facturée très chère chez Peugeot/Citroën en cas de remplacement).
  • Le SSD est un disque dur nouvelle génération, tout électronique, dépourvu de mécanisme donc plus aucune sensibilité à la chaleur et aux vibrations.
  • Gain de rapidité comparé au disque dur d’origine (Même si le but premier est surtout de fiabiliser le système avant que ça lâche).

Matériel requis :

  • Une ou plusieurs stations d’accueil pour cloner les deux disques dur (Attention ! Disque dur ancienne génération IDE sur le WipCom/NaviDrive).
  • Un SSD mSata 60GO, Kingston pour l’exemple.
  • Un adaptateur mSata vers IDE (Pour brancher le mSata à la place du disque dur d’origine IDE).
  • Un adaptateur mSata vers SATA (Si vous avez une seule station d’accueil en IDE).
  • 4 Clé de poste pour extraire le WipCom.
  • Des outils en plastique pour déclipser le plastique du WipCom sans le marquer.
  • Logiciel de Clone gratuit « easy use todo backup » téléchargeable ici !
  • Du temps et de la patience !!!!

Pourquoi s’embêter à convertir un mSata vers IDE ? C’est un sacrilège ! Les SSD IDE n’existent-ils pas ?

  • Le fait de passer par un mSata et un adapateur réduit le coût ! Car l’IDE est une connectique ancienne et les seuls à proposer des SSD IDE équivalents sont des marques inconnues et/ou non réputés pour leur fiabilité sur le long terme. En effet, la qualité du SSD dépend grandement de la qualité de ses puces. De ce fait, passer par un mSata vers IDE est certes moins esthétique mais plus fiable du fait de la marque différente, réputée fiable. (Personne n’est à l’abri d’une défaillance mais cela réduit grandement les chances de pannes).
  • Oui, convertir un mSata en IDE, pour les fous de performances, c’est un sacrilège mais le but premier n’est pas la rapidité ici mais surtout la fiabilité du système toujours plus fiable sur disque électronique que mécanique et pour finir, bien évidemment le coût.